Devis travaux plomberie

Vous avez des travaux de plomberie à faire faire ?

Quelle que soit l’ampleur des travaux, que ce soit pour le remplacement d’équipements défectueux, le remplacement total ou partiel du système de plomberie, pour une remise aux normes, ou l’installation d’un système de plomberie neuve, dans une maison toute neuve, pour ne pas vous retrouver avec une facture trop salée et qui ne rentre pas dans votre budget, demandez au préalable un devis.

Les plombiers ne sont effectivement pas soumis à une règlementation précise en ce qui concerne leurs tarifs.

Du fait, ils sont libres de fixer le prix qu’ils veulent quelles que soient les prestations qu’ils offrent, et quelle que soit la zone géographique dans laquelle ils proposent leur service.

Dans cet article, découvrez combien vous pourrez dépenser au total pour vos travaux de plomberie.

Devis travaux plomberie : quel budget prévoir ?

devis travaux plomberieLes travaux de plomberie peuvent coûter cher.

Comme tous travaux de construction et de rénovation, ils occasionnent souvent des dépenses, pas forcément élevées, mais multiples.

Ce qui au final revient à payer une facture plus ou moins considérable selon l’importance des travaux à réaliser : remplacer un robinet ou installer tout un système d’arrivée d’eau.

En règle générale, lorsque vous entreprendrez des projets dans le domaine de la plomberie, dans votre budget prévisionnel, vous devez au moins compter les dépenses suivantes :

  • Le coût des matériaux et des équipements nécessaires, qui peuvent varier toujours selon leur qualité, leur marque et leur quantité.
  • Le coût de la main-d’œuvre, qui va dépendre du chantier et subséquemment, des travaux à réaliser.
  • Les coûts annexes, comme les frais de déplacement du plombier, les frais d’intervention pendant les jours fériés, etc.
  • La TVA

Devis travaux plomberie : le tarif du plombier

Il pourrait être intéressant, d’un point de vue financier, de réaliser soi-même ses travaux de plomberie.

Mais la réussite d’un tel projet est souvent incertaine, surtout si vous n’avez que de brèves connaissances et expériences dans le domaine. Si le problème est mineur, et peut être réglé par un simple bricoleur, pourquoi pas ?

En revanche, pour des travaux plus importants, faire appel à un plombier reste l’investissement le plus prudent.

L’intervention du plombier peut vous coûter combien ? Le coût de l’intervention du plombier peut s’exprimer soit en heure, soit à l’intervention.

Le coût horaire du plombier

Un plombier qui facture ses services au tarif horaire vous coûtera entre 40 euros et 70 euros de l’heure.

Ce grand décalage s’explique par le fait que le professionnel peut augmenter le coût de ses services selon le type et l’horaire d’intervention.

La facture sera beaucoup plus élevée si vous le faites intervenir pendant les jours fériés ou en dehors des heures de travail (la nuit en l’occurrence).

Elle peut également varier en fonction de la zone d’intervention. À Paris par exemple, le coût d’intervention peut être deux fois plus élevé.

Le coût forfaitaire du plombier

Beaucoup de plombiers professionnels choisissent d’adopter des tarifs forfaitaires, et facturent leur prestation selon la nature de l’intervention.

Et ce, en faisant abstraction du type d’intervention et de la complexité du chantier.

Mais ce genre de facturation est souvent proposé lorsqu’il s’agit de travaux ponctuels comme :

  • L’installation d’une pièce de robinetterie, qui peut coûter entre 75 € et 150 €.
  • L’installation ou le remplacement d’une chasse d’eau, qui peut coûter entre 75 € et 200 €.
  • L’installation ou le remplacement d’un chauffe-eau, qui peut coûter entre 150 € et 500 €.
  • L’installation ou le remplacement d’un sanitaire, qui peut coûter entre 60 € et 200 €.
  • Le débouchage manuel de WC ou d’un siphon, qui peut coûter entre 50 € et 100 €.
  • Le débouchage d’une canalisation partiellement bouchée, qui peut coûter aux environs de 150 €, voire plus.
  • Le débouchage d’une canalisation totalement bouchée, qui peut coûter jusqu’à 500 €.
  • Le débouchage d’une canalisation par hydrocureur, qui peut coûter jusqu’à 600 €.

Devis travaux plomberie : les frais annexes et la TVA

devis plomberieOutre le coût des matériaux et du salaire du plombier, des travaux de plomberie peuvent également engendrer des frais annexes.

Ne soyez donc pas surpris si dans votre devis, vous voyez mentionner « les frais de déplacement » du professionnel, car il se peut qu’il vous les facture, surtout s’il se trouve à une distance considérable du chantier.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez minimiser au maximum cette dépense en privilégiant les professionnels qui résident à proximité de chez vous ! Certains d’entre eux, si vous cherchez bien, proposent même d’intervenir gratuitement dans un rayon délimité.

La TVA

Le taux de TVA appliqué par les professionnels va dépendre essentiellement du chantier, c’est-à-dire des travaux à réaliser et de la maison dans laquelle ils vont être réalisés :

  • 20 % pour toute résidence ou bâtiment de moins de deux ans ;
  • 10 % pour toute résidence ou bâtiment de plus de deux ans ;
  • 5.5 % pour tous travaux réalisés à fin d’économies d’énergies.

Devis travaux plomberie : quelques conseils

Notez avant tout qu’il n’y a pas de bons ou de mauvais travaux justifiant la demande de plusieurs devis.

Tout comme vous cherchez à savoir le prix du pain avant de l’acheter, pour chercher à faire des économies — quoiqu’un pain, avouons-le, ne coûte pas les yeux de la tête, vous devez faire pareillement avec vos travaux de plomberie.

Même pour changer un joint, lorsque vous faites intervenir un professionnel, plusieurs dépenses vont en découler : le prix du joint, le coût de la main-d’œuvre, les frais de déplacement… Pour ne pas avoir de mauvaises surprises en conséquence, demandez systématiquement un ou plusieurs devis : vous aurez ainsi un diagnostic précis, ainsi qu’une explication détaillée des diverses prestations et de leur coût.

Attention aux pris trop bas !

travaux plomberieVous l’aurez compris, l’objectif est avant tout de faire des économies, de trouver le meilleur rapport qualité/prix quelle que soit la prestation.

L’intérêt, lorsqu’on demande des devis pour faire jouer la concurrence, c’est justement de comparer les offres pour pouvoir payer le moins cher possible un service, une intervention. Attention cependant aux prix trop bas, car ils peuvent dissimuler des pièges.

Aussi, lorsque recevez un devis, et que la proposition vous semble très intéressante :

  • Vérifiez bien que toutes les prestations nécessaires à la concrétisation de votre projet y sont bien citées, et que leur coût respectif est bien précisé ;
  • Assurez-vous que tous les frais annexes sont justifiés, que les frais de déplacement y sont bien mentionnés afin d’éviter des avenants supplémentaires et imprévus une fois que les travaux ont commencé ;
  • Veillez également sur la qualité des produits, car il se peut qu’un devis trop bas cache des matériaux et des équipements bas de gamme.